English

Accueil > Page d’accueil > Newsletters > Edito









Rechercher


Edito

Le deuxième semestre 2017 s’annonce déjà riche en activités, en rencontres et en échanges.

Comme prévu dans le cadre du projet Equipex RESIF-CORE, des stations sismologiques de dernière génération seront installées dans les deux prochaines années, principalement en France métropolitaine, dans les zones qui en sont encore dépourvues.

RESIF a organisé à Brissac dans l’Hérault (3-5 juillet 2017) un workshop sur l’instrumentation géophysique innovante, avec le soutien de la commu- nauté scientifique et d’entreprises privées nationales. Par ailleurs, les 3ème Rencontres scientifique et technique RESIF se tiendront à Saint-Jean-de-Monts en Vendée du 10 au 12 octobre 2017 : elles réuniront les partenaires de RESIF et tous ceux intéressés par ses données.

Dans ce numéro est abordé le rôle clé que joue l’observatoire CRL dans la compréhension des phénomènes physiques associés à l’ouverture rapide du golfe de Corinthe en Grèce. Les deux autres articles qui suivent sont consacrés, l’un à la surrection actuelle et inattendue des Alpes à partir d’observations géodésiques, et l’autre à l’observation des fluctuations ionosphériques provoquées par les secousses sismiques comme nouvelle méthode d’observation et de surveillance des séismes et des tsunamis.

Toute l’équipe de rédaction vous souhaite un bel été et surtout de très bonnes vacances.

Télécharger la newsletter complète PDF :

Newsletter 12
Juillet 2017

 

 

 

 

 

Équipe de rédaction :
Lydie GUILLEROT (CNRS-INSU), Tony MONFRET, Anaïs SCHNEIDER (ISTERRE) et Bureau de RESIF.

 
- S’ABONNER À LA NEWSLETTER

Disparition

Pierre SOLER

Lire la suite

Corinth Rift Laboratory (CRL) : observation d’un système de failles en extension

Le rift de Corinthe, en Grèce, séparant le Péloponnèse (au sud) du continent (au nord), est l’une des structures tectoniques en extension les plus actives dans le monde. Il est asymétrique avec des failles actives marquées affleurant au sud, les plus jeunes étant sous l’eau (fig. 1). Ces failles se connectent en profondeur sur une zone sismique s’enfonçant sous la côte nord et sur laquelle a eu lieu (...)

Lire la suite

Les Alpes montent... un paradoxe tectonique

Une nouvelle combinaison de 10 ans de données GPS permanents, en particulier par le réseau RENAG et d’un siècle de données de nivellement montre de façon cohérente que les Alpes occidentales sont caractérisées par des mouvements verticaux en surrection rapide, jusqu’à 2,5 mm/an au NW de l’arc, alors que les mouvements horizontaux aux limites de la chaine sont d’un ordre de grandeur plus faible. Cet (...)

Lire la suite

Sismologie ionosphérique et GNSS

L’essor des GNSS (Global Navigation Satellite Systems) a ouvert des applications multiples en géophysique interne et externe dans les domaines de la tectonique, des surcharges, de la surveillance du niveau des mers et de la météorologie (voir site web RENAG renag.resif.fr pour plus d’informations). Un autre domaine d’application des GNSS est le sondage de l’ionosphère, la couche ionisée de (...)

Lire la suite

Portrait - Andrea WALPERSDORF

Andrea Walpersdorf est Physicienne et Directrice depuis 2010 du REseau NAtional GNSS permanent (RENAG) qui est sur le point de s’inscrire dans les Actions Spéci- fiques de RESIF. Depuis sa thèse à l’ENS/IPG Paris, elle s’intéresse à la mesure de la déformation active en utilisant les Global Navigation Satellite Systems (GNSS). A côté de l’estimation des champs de déformation régionaux et (...)

Lire la suite