Les 3èmes Rencontres Scientifiques et Techniques Résif se sont déroulées du 10 au 12 octobre 2017 à Saint-Jean-de-Monts, en Vendée. Plus de cent participants, chercheurs, ingénieurs, techniciens et étudiants ont partagés expériences et savoir-faire dans un cadre accueillant sur la côte atlantique. Le bilan de ces Rencontres est globalement positif : 22 présentations orales, 22 posters et 6 ateliers thématiques ont animés les 4 dernières journées du colloque dans les domaines scientifiques et techniques de la sismologie, la géodésie et la gravimétrie. Les étudiants Christine Masson (Université de Montpellier) et Ugo Nanni (Université Grenoble Alpes) ont remporté le concours 2017 « Les deux meilleurs posters ». Des ateliers thématiques ont permis de faire le point sur certaines actions spécifiques et transverses de Résif, tandis que d’autres sur le rôle que pourrait jouer Résif dans l’observation et l’analyse des changements environnementaux ainsi que sur la sensibilisation et l’éducation du citoyen dans le cadre des risques telluriques.


Session plénière 1

– L’action transverse Sismicité de Résif – F. Masson, Eost – Strasbourg
Imagerie à l’échelle d’un massif, par méthodes électromagnétiques actives et passives – J.F. Girard, Eost – Strasbourg

Session plénière 2

– 20 ans de sismologie à l’Ecole… et maintenant ? – J. Balestra, Géoazur – Valbonne
Les réservoirs géothermiques vus par la géophysique – J. Schmittbuhl, Eost – Strasbourg
Déformation du manteau supérieur sous le domaine pyrénéen : étude de la biréfringence des ondes SKS sous les réseaux PyrOPE et IberArray – M. Bonnin, LPG – Nantes
– Auscultation des digues maritimes par sismique passive – M. Le Feuvre, Ifsttar – Bouguenais
– Inversion jointe de données sur un édifice volcanique : gravimétrique, sismologie, magnéto-tellurique – A. Barnoud, ISTerre – Grenoble
– Le séisme de Pedernales (Mw 7.8, 2016) et les super-cycles sismiques le long de la subduction nord-andine – J.-M. Nocquet, Géozaur – Valbonne

Session plénière 3

– Nouvelles opportunités en instrumentation géophysique – J. Chéry, Université de Montpellier
– GLImER – Une archive globale de fonctions récepteurs pour caractériser les structures de la croûte et du manteau supérieur – S. Rondenay, Department of Earth Sciences – Bergen
– Sismologie et géodésie observationnelle pour la compréhension des mouvements gravitaires – J.P. Malet, Eost – Strasbourg
Observations et modélisation des signaux élasto-gravitaires précédant les ondes sismiques directes – M. Vallée, IPGP – Paris
– Homogenisation and full waveform inversion – Y. Capdeville, LPG – Nantes
– Le cycle sismique et les grands séismes de subduction au Chili – C. Vigny, ENS – Paris

Atelier thématique 1

– Axe transverse Sismicité – F. Masson, Eost – Strasbourg
– La Géophysique environnementale Axe transverse Sismicité – F. Masson, Eost – Strasbourg
– Construction du réseau large bande Résif – E. Beucler, OSUNA – Nantes et J. Vergne, Eost – Strasbourg

Session plénière 4

– Sismologie et instrumentation fond de mer – W. Crawfort, IPGP – Paris
– Déformation de la Terre par l’hydrosphère : impact sur la sismicité – K. Chanard, IGN – Paris
– Exploring the potential of imaging a peri-urban geothermal site by using teleseismic receiver functions – A. Imtiaz, BRGM – Orléans
– Ressources minérales, géologie et développement durable – O. Vidal, ISTerre – Grenoble
– Résif et Epos, pourquoi et comment ? – H. Pedersen, ISTerre – Grenoble

Atelier thématique 2

– Résif : sciences citoyennes et éducation – J. Vergne, EOST – Strasbourg et J. Balestra, Géoazur – Valbonne
– La sismologie marine et réseaux d’observation – W. Crawfort, IPGP – Paris et B. YAtes, Géoazur – Valbonne
– Le système d’information de Résif – L. Stehly, ISTerre – Grenoble

Session plénière 5

Profil d’atténuation dans la Lune : contraintes sur la structure du mégarégolite lunaire – M. Calvet, OMP – Toulouse
– Les mouvements des Alpes et des Pyrénées : observations géodésiques et identification des sources de déformation – P. Vernant, Université de Montpellier
Trente-cinq ans de sismicité en Italie Centrale vue par le Réseau Sismique National de l’INGV – D. Latorre, INGV – Rome