Actions spécifiques et transverses Résif

Actions spécifiques

Résif possède de nombreux instruments de mesure, installés de manière permanente et répartis en métropole et outremer. La localisation des instruments est définie par les objectifs scientifiques du projet, avec une densification dans les zones de forte sismicité.

L’instrumentation mobile de Résif permet la collecte de données sismologiques, géodésiques et gravimétriques pour des objectifs ciblés, en l’absence d’observatoires permanents, ou en complément de ces observatoires pour densifier l’échantillonnage spatial. Les instruments sont qualifiés de “mobiles” car ils sont utilisés dans le cadre d’expériences à durées limitées (de quelques jours à quelques années). Ces instruments sont mis à disposition des chercheurs de la communauté des Sciences de la Terre.

Tous ces instruments sont mis en place dans le cadre d’actions spécifiques.

Les actions spécifiques rassemblent les instruments, les scientifiques et les partenaires de Résif autour de thématiques de recherche ciblées. Au nombre de sept, ces projets possèdent chacun un système de gouvernance et une politique de financement propres, et travaillent en proche collaboration avec la direction de Résif. Les données produites sont diffusées librement puis archivées pour une utilisation à long terme.

Actions spécifiques en sismologie

Actions spécifiques GNSS

Actions spécifiques en gravimétrie

Actions transverses

Les actions transverses sont un dispositif de l’infrastructure Résif concernant plusieurs actions spécifiques ou relevant de problématiques communes à l’ensemble des thématiques. Elles sont au nombre de trois :

L’action transverse sismicité  s’inscrit dans le cadre de la valorisation scientifique et regroupe l’ensemble des informations sur la sismicité de la France sur les sites web du BCSF et du RéNaSS. Dans le futur, une plateforme unique sera accessible pour le grand public comme pour les scientifiques.

L’action transverse système d’information : le système d’information s’inscrit dans un cadre national, européen et international de distribution libre en temps rapide des données et métadonnées géophysiques.

L’action transverse communication et valorisation scientifique concerne tout d’abord la diffusion des résultats scientifiques, mais également la communication vers un public élargi (pouvoirs publics, enseignants, grand public).