Sélectionner une page

La communauté sismique française a adopté, dans le cadre de l’infrastructure de recherche Résif, la mise en œuvre d’un système national de validation et de distribution des données sismiques, suggérée par FOSFORE. Le modèle proposé utilise plusieurs nœuds de collection/validation (nœuds A), mais un unique nœud de distribution (nœud B) qui se connecte aux utilisateurs et aux centres de données internationaux. Ce système représente l’avantage d’utiliser les ressources humaines existantes et réparties géographiquement, mais il ne peut être efficace uniquement si les observatoires intègrent un système où les logiciels sont mis en œuvre dans tous les nœuds A.