Sélectionner une page

Le Journal du CNRS publiait, le 11 octobre 2020, un article point de vue intitulé « Le volcan, le savant et le politique » signé par Éric Humler, géologue et océanographe, président du comité des très grands équipements scientifiques et grandes infrastructures (TGIR) du CNRS. Éric Humler est professeur à l’université de Nantes, et directeur scientifique du Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte – RéVoSiMa (1).

En 2018, la plus importante secousse sismique jamais enregistrée dans la région de Mayotte a déclenché une enquête scientifique haletante. Celle-ci a permis de découvrir qu’un volcan sous-marin était en train de naître à l’est de l’île. L’article d’Eric Humler, qui a dirigé la campagne scientifique sur place, fait le récit des événements en évoquant le rôle des scientifiques et celui des politiques dans les crises en général, qu’il s’agisse de volcans ou de virus.

Le journal Libération publiait également cette tribune le même jour dans sa rubrique « débats » sous le titre  « Volcan naissant près de Mayotte : «Il ne manquait plus que ça !» le préfet s’exclama. »

(1) le réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte coordonne la surveillance de la zone et publie les bulletins de suivi de l’activité sismo-volcanique à Mayotte.Un bulletin préliminaire d’activité, relatif aux activités de la veille, est publié quotidiennement. Les bulletins détaillés, communiqués exceptionnels et autres rapports sont également mis en ligne régulièrement.

En savoir plus

 

Revosima