Sélectionner une page

AlpArray est un consortium de projets de recherche d’une dizaine de pays européens qui vise à préciser les structures profondes des Alpes (croûte et manteau supérieur) pour mieux comprendre la dynamique de la chaîne. AlpArray s’est appuyé sur le déploiement d’un réseau sismologique dense et homogène 1 (maille ~50 km) à terre et en mer, sur 11 pays. Les 352 stations des réseaux large-bande permanents ont été complétées par 246 stations temporaires terrestres et 30 sismomètres fond de mer. Déployé à partir de l’été 2015, le réseau terrestre complet a fonctionné de mi-2017 à fin 2019 et le réseau fond de mer pendant 8 mois en 2017-2018.

AlpArray-FR est la composante française d’AlpArray, associant les laboratoires ISTerre à Grenoble, IPGS à Strasbourg et Geoazur à Nice. Financé par l’Agence nationale de la recherche, ce projet a permis l’installation et la maintenance de 63 stations temporaires terrestres de l’Alsace à la Corse et huit sismomètres fond de mer en Méditerranée. Il a aussi accéléré l’installation de 17 stations permanentes de Résif-RLBP, et huit stations temporaires sont devenues des sites permanents. L’essentiel des stations temporaires terrestres étaient équipées avec des instruments large-bande du parc Résif-Sismob, alors que le parc d’OBS Insu-IPGP a fourni sept instruments large-bande et Geoazur le huitième. 29 sismomètres fond de mer AlpArray ont été déployés en Mer Ligure et à l’ouest de la Corse en juin 2017 par une équipe scientifique franco-allemande (ISTerre, IPGP, Geomar Kiel) à bord du Navire océanographique Pourquoi-Pas? Après huit mois d’immersion par des fonds de 1100 à 2800 m, les instruments ont été récupérés en février 2018 depuis le navire océanographique allemand Maria S. Merian.

Les données sont en cours de valorisation dans tous les pays participants. A ce jour, la contribution principale des équipes françaises porte sur la tomographie de bruit ambiant. Les données AlpArray-FR ont été intégrées à la localisation des séismes par le BCSF-ReNaSS, contribuant à une meilleure connaissance de la sismicité. Trente stations fonctionnaient encore lors du séisme du Teil (11/11/19), dont une située à 9 km de l’épicentre. Les enregistrements ont été mis à disposition de la communauté.

En savoir plus

Retrouvez l’intégralité de cet article dans la Lettre d’information Résif n°18 de décembre 2020.

Carte des stations temporaires et permanentes installées dans les Alpes pendant le projet AlpArray (voir légende carte) - Crédits : Anne Paul

Carte des stations temporaires et permanentes installées dans les Alpes pendant le projet AlpArray (voir légende carte) © Anne Paul, ISTerre. En savoir plus.

Station sismologique temporaire Z3.A178A installée sur la commune de Lathuile (74) - Crédits : Anne Paul

Station sismologique temporaire Z3.A178A installée sur la commune de Lathuile (74) © Anne Paul, ISTerre. En savoir plus.