Sélectionner une page
Christophe Clément

Fontenay-aux-Roses le 5 octobre 2021

Christophe Clément nous a quittés jeudi dernier, laissant derrière lui un grand vide. Il était une personne discrète qui préférait mettre en avant ses collègues plutôt que lui-même. Aujourd’hui c’est à nous, les membres de son équipe, de partager notre souvenir de lui et de rappeler son parcours et ses idées.

Christophe débute ses travaux sur la sismicité de la France à l’Institut de physique du Globe de Paris, après y avoir soutenu sa thèse concernant l’imagerie sismique de la subduction Hellénique et du golfe de Corinthe en 2000. De 2002 à 2005, il participe au développement et à l’implémentation de la méthode d’évaluation de l’aléa sismique probabiliste pour des sites nucléaires français à l’IRSN/BERSSIN. Après avoir intégré l’équipe de GEOTER de 2005 à 2009, Christophe rejoint le BERSSIN en septembre 2009, pour en prendre la tête en 2014. Souhaitant reprendre ses activités de recherche, il quitte sa fonction de responsable au printemps 2021 pour se lancer dans de nouveaux projets et établir de nouvelles collaborations.

Pendant sept ans Christophe a guidé notre équipe avec rigueur, ténacité et générosité. Dans une période marquée par la nécessité de tirer les enseignements de l’accident de Fukushima, il s’est appliqué à faciliter et resserrer les liens entre la recherche appliquée du BERSSIN et celle fondamentale de l’académie, avec pour objectif d’améliorer les connaissances relatives à la sismotectonique de la France et la prise en compte des origines et conséquences des phénomènes d’amplification du mouvement sismique.

Pour Christophe la donnée de base était la pierre angulaire de notre recherche. Il a ainsi œuvré pour le maintien de l’instrumentation à l’IRSN et soutenu aussi bien nos campagnes d’acquisition de données que les projets visant à les valoriser. Résif était alors pour lui un cadre privilégié de travail pour lequel il s’est impliqué au sein de son comité directeur et du CSNO. Il a par ailleurs encouragé la participation du BERSSIN aux différentes instances de Résif telles que l’ATS, le RAP ou RENAG. Nous souhaitons aujourd’hui réaffirmer ses engagements car nous pensons qu’ils sont la garantie d’une meilleure évaluation et prise en compte de l’aléa sismique, ce pourquoi Christophe aura travaillé sans compter.

Le Bureau d’évaluation des risques sismiques pour la sûreté des installations (BERSSIN)

Crédits photo : Marc Cushing (IRSN/BERSSIN)

Hommage à Christophe

Christophe était un membre très actif de la communauté Résif, et en particulier de son Action transverse sismicité, qu’il soutenait en toute occasion avec son collègue Hervé Jomard. Au sein de cette structure nationale qui vise à améliorer l’évaluation et la prise en compte de l’aléa sismique en France, il a noué et renforcé les liens entre le BERSSIN et la communauté académique, favorisant ainsi l’avancée des connaissances.

Membre du comité de direction Résif et, depuis l’an dernier, de la commission des services nationaux d’observation, il a en toute occasion démontré un état d’esprit positif et un souci de l’intérêt collectif.

Après avoir quitté sa fonction de responsable du BERSSIN, Christophe a choisi de s’impliquer encore un peu plus dans la communauté Résif en participant , par exemple, à une campagne de mesures GNSS dans le Briançonnais l’été dernier. Il y fut un compagnon souriant, joyeux et plus décontracté que jamais, mais toujours en éveil pour saisir les occasions d’évoquer et de pousser les projets Résif.

Discret, positif et rigoureux, il fut un collègue apprécié de tous ceux qui l’ont côtoyé brièvement ou régulièrement au sein de la communauté Résif. Il fut aussi, pour certains, un ami ou un copain chaleureux et jovial. Tous s’associent à la peine collective.

Résif

Vous trouverez à droite de ce texte un espace où chacun est invité à déposer son propre hommage en cliquant sur « create new entry ». Les contributions sont modérées. Il y a donc un léger délai avant leur publication. Attention ! l’édition de messages à partir de cette page ne fonctionne qu’avec Firefox. Pour tous les autres navigateurs, vous pouvez déposer votre témoignage directement à cette adresse : https://www.ipgp.fr/~satriano/guestbook.php