Sélectionner une page

L’espace web de l’axe Failles actives France (FACT) de l’Action transverse sismicité Résif est en ligne depuis le 1er décembre.
Hébergé sur le site de l’Observatoire des sciences de l’Univers de Montpellier, l’Oreme, cet espace permet d’accéder directement aux bases de données Neopal et BDFA.

Néopal, base de données nationale des déformations néotectoniques et des paléoséismes, recense les arguments géologiques de déformation plus récentes que deux millions d’années (indices néotectoniques) en France, publiés dans la littérature scientifique et évalués par un comité d’experts. Opérée par le BRGM et développée jusqu’en 2009 en collaboration avec l’IRSN, le CEA, EDF, l’Eost, l’IPGP, L’université Paris XI Orsay, l’Université Montpellier 2, elle rassemble sur une carte près de 150 indices, en Métropole et aux Antilles.

La BDFA, base de données des failles potentiellement actives du territoire français métropolitain a été mise en ligne en juin 2020 par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN). Il s’agit d’une représentation cartographique des failles potentiellement actives du territoire français métropolitain, classées selon l’âge des derniers mouvements observés.

Ce nouvel espace offre ainsi un point d’entrée privilégié aux connaissances actuelles sur les failles actives en France.

Cet espace web sera prochainement complété par une base de données interactive en accès restreint aux scientifiques collaborant au sein de l’axe FACT. Elle rassemblera des paramètres tels que géométrie, segmentation, cinématique, vitesse moyenne holocène, vitesse moyenne pléistocène des failles actives, ainsi que l’âge et la magnitude du dernier séisme, l’âge et la magnitude de l’évènement pénultième et l’intervalle de récurrence moyen.

En savoir plus

Carte des régions concernées par l'axe Failles actives France de Résif

Carte des régions concernées par l’axe Failles actives France de l’Action transverse sismicité Résif © Résif