Sélectionner une page
  1. Accueil
  2. Recherche
  3. Inversions gravimétrie/sismologie pour concilier deux observables indépendants à l’échelle de Résif
Les inversions couplées de paramètres, ou coopératives, permettent d’intégrer dans un même schéma d’inversion deux observables indépendants, afin d’obtenir des modèles multi-paramètres cohérents pour une même région. Cela n’a encore jamais été effectué à l’échelle de la France métropolitaine, alors même que le réseau sismologique large bande permanent de Résif (RLBP) avec ces 170 stations actuelles, les nombreuses mesures gravimétriques terrestres et les récentes données gradiométriques1 spatiales, nous offrent l’opportunité unique d’obtenir des modèles lithosphériques cohérents de vitesse sismique et de densité sur le territoire métropolitain. Ces nouvelles inversions vont s’effectuer dans le cadre de l’ANR FRLitho3D, dont l’objectif est de proposer des modèles crustaux et lithosphériques de référence.

De nombreux défis devront être relevés, notamment pour s’assurer de la compatibilité des données sismologiques et gravimétriques en termes de résolution spatiale, d’échantillonnage et de leur sensibilité respective aux structures.

Cette actualité est un extrait d’un article publié dans le dernier numéro de la lettre d’information Résif.

En savoir plus

Lettre d’information Résif n°20, décembre 2021

Les 3 types de données pour contraindre un modèle pluri-paramètre à l’échelle de la France métropolitaine
Les 3 types de données pour contraindre un modèle pluri-paramètre à l’échelle de la France métropolitaine : la sismologie (crédits J. Vergne), la gravimétrie terrestre (Carte Gravimétrique de la France, Crédits G. Martelet, BRGM, 2009) et la gradiométrie spatiale (crédits C. Cadio et C. Tiberi).