Sélectionner une page
  1. Accueil
  2. Vie de Résif
  3. Nouvelles évaluations d’aléa et de risque sismiques en Europe

Au cours du XXe siècle, les tremblements de terre en Europe ont causé plus de 200 000 décès et plus de 250 milliards d’euros de pertes. En France, si l’activité sismique est modérée, certains séismes tels celui du Teil le 11 novembre 2019, de magnitude 4,9, qui a frappé la région proche de Montélimar et causé des dégâts évalués à 50 millions d’euros, soulignent l’importance de considérer l’aléa et le risque sismiques pour réduire les effets des tremblements de terre.

Le consortium European Facilities for Earthquake Hazard and Risk (EFEHR) d’EPOS, dans lequel Résif-Epos représente la France, fédère des scientifiques au niveau européen pour développer un modèle d’aléa sismique probabiliste et un modèle de risque pour l’Europe. EFEHR vient de publier la version 2020  de ces modèles. La précédente datait de 2013. Toutes deux s’inscrivent dans des travaux menés depuis plus de 30 ans, qui ont impliqué des centaines de personnes de toute l’Europe. Ce vaste programme a été financé par plusieurs projets européens et soutenu par des groupes nationaux. Les deux modèles, y compris les données d’entrée, sont libres d’accès. Ils sont complétés par des cartes.

Il n’est pas possible de prédire les tremblements de terre , mais des actions adaptées fondées sur des modèles d’aléas et de risques sismiques peuvent réduire considérablement leur impact. Les modèles européens d’aléa et de risque sismiques 2020 fournissent une distribution spatiale des niveaux attendus de secousses sismiques, leur fréquence, ainsi que leur impact potentiel sur l’environnement bâti et le bien-être des personnes. Les mêmes méthodes sont appliquées à toute l’Europe, et les niveaux sont donc comparables d’une région à l’autre. À cette fin, les données nécessaires à l’évaluation ont été mises à jour et harmonisées – une entreprise complexe étant donné la grande quantité de données et la grande diversité des contextes tectoniques en Europe.

Une telle approche est cruciale pour établir des stratégies transnationales efficaces de réduction des conséquences des catastrophes, telles que les codes de la construction au niveau national ou européen (par exemple, l’Eurocode 8, qui définit les normes recommandées pour la construction parasismique et la mise à niveau des bâtiments et des structures), ou l’adaptation des régimes assuranciels. Ces efforts contribuent ainsi à mieux protéger les citoyens contre les tremblements de terre.

Pour la prochaine version des modèles européens,  prévue en 2027, l’objectif de Résif-Epos sera de disposer d’éléments faisant consensus dans la communauté académique. Ces produits seront développés dans le cadre du projet Alceste.

En savoir plus

Carte européenne de l'aléa sismique - ESHM20

Carte européenne de l’aléa sismique © Danciu et al. (2021)

Carte européenne du risque sismique - ESRM20

Carte européenne de risque sismique © Crowley et al. (2021)