Les Rencontres Scientifiques et Techniques Résif se tiennent tous les deux ans. Elle se sont déroulées à Biarritz cette année et ont réuni plus de 100 membres du réseau, dont un grand nombre de spécialistes de la sismologie en France, pour un état des lieux de l’infrastructure, des présentations d’instruments, de recherches et de résultats, des ateliers et des posters.

Ces rencontres sont également une occasion unique pour les chercheurs, ingénieurs et techniciens d’échanger avec leurs collègues de toute la France sur leurs pratiques, d’initier des collaborations et d’entretenir les relations conviviales indispensables pour le bon fonctionnement de l’infrastructure.

Les présentations ont mobilisé la majorité des deux journées. La session Etat des lieux a d’abord permis de détailler les avancées de chaque action spécifique et transverse de Résif. Elle a été suivie de sessions thématiques centrées sur l’instrumentation, les recherches en cours dans le périmètre Résif ou les résultats obtenus à partir des données.

Le programme détaillé est disponible sur le site web des rencontres. Il sera tout prochainement complété par les supports des présentations.

Les rencontres 2019 se sont déroulées dans une atmosphère légèrement fébrile et le programme a été bousculé pour une partie des participants, du fait des deux séismes qui se sont produits en France justement la veille et pendant les Rencontres. Ces deux événements ont en effet mobilisé les chercheurs et ingénieurs sismologues sur l’analyse des événements et les relations avec les médias.
Il s’agit du séisme de 5,1 en Drôme-Ardèche qui a fait quatre blessés et entrainé l’arrêt de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, et la série de séismes, dont un de magnitude 3.1, au nord de Strasbourg.

Séance posters aux 4e Rencontres Scientifiques et Techniques Résif – 12-14 novembre 2019. © Véronique Bertrand

Présentation de la version commerciale du gravimètre à atomes froids AQG Muquans aux 4e Rencontres Scientifiques et Techniques Résif – 12-14 novembre 2019.