Instrumentation

L’installation, le fonctionnement et la maintenance des instruments sont assurés par les personnels des observatoires des sciences de l’Univers impliqués dans Résif dans le cadre d’actions spécifiques.

Un parc instrumental unique déployé sur l’ensemble du territoire

Résif-Epos se base à la fois sur des réseaux permanents et sur des parcs d’instruments mobiles pour effectuer des mesures sismologiques, géodésiques et gravimétriques continues. Les données recueillies révèlent la structure et les déformations de notre planète. Elles contribuent également à la gestion durable des ressources naturelles et à la maîtrise des risques naturels d’origine tellurique.

En sismologie, Résif-Epos développe un réseau permanent et dense de près de 200 capteurs à large bande passante sur l’ensemble du territoire métropolitain. Pour le compléter, le réseau accélérométrique permanent dispose de capteurs plutôt dédiés à l’étude des mouvements forts et localisés dans les zones les plus sismiques en métropole et Outre-Mer (Antilles, Réunion, Mayotte).

Ces réseaux permettent aux chercheurs de mieux connaître et d’imager l’intérieur de la Terre depuis la croûte jusqu’au noyau terrestre. Outils de base pour le suivi en temps réel de l’activité sismique, ils aident également à estimer l’aléa sismique, c’est-à-dire la probabilité qu’une secousse dépasse un certain seuil en un lieu et sur une durée donnés.

Résif-Epos intègre également un réseau permanent de stations géodésiques. Capables de mesurer des vitesses de déplacement du sol de l’ordre de quelques dixièmes de millimètres par an, elles permettent de suivre les déformations de l’écorce terrestre et les processus à l’origine des reliefs et de la sismicité, notamment au niveau des failles.

Résif-Epos dispose par ailleurs de gravimètres qui mesurent les variations infimes du champ de pesanteur et permettent d’étudier la répartition et la dynamique des masses à l’intérieur de la Terre.

En complément de ces réseaux permanents, Résif-Epos coordonne différents parcs d’instruments mobiles qui permettent de densifier temporairement les mesures en France ou dans des zones à fort intérêt scientifique en Europe ou dans le Monde. Ouverts à toute la communauté scientifique académique, ils proposent des équipements variés, modernes et parfois exceptionnels, comme un gravimètre absolu basé sur la chute d’atomes froids.

Quelques chiffres : (février 2021)

  • Instrumentation permanente : 866 stations Résif et 281 stations associées
  • Instrumentation mobile : 308 stations déployées sur 5517 sites depuis le lancement de Résif.

En savoir plus

Carte interactive des réseaux

Recherche et développement

Actions spécifiques en sismologie

Actions spécifiques GNSS

Actions spécifiques en gravimétrie

Ces photos sont issues de la collection Hal-Résif et sont distribuées sous licence CC-BY 4.0. Pour agrandir les images et visualiser les légendes, cliquez sur une photo © Résif – Pour en savoir plus