Organisation de l’infrastructure de recherche Résif-Epos

Gouvernance

Comité directeur

Résif est organisé en consortium comptant 18 partenaires. Chaque membre du consortium est représenté à voix égale au Comité directeur du Consortium, qui est présidé par un de ses membres nommés pour une période de deux ans. Le comité directeur pilote la gouvernance des actions, des moyens financiers et humains de Résif. Il valide les recommandations émises par les responsables des actions spécifiques et transverses. Il se réunit au moins une fois par an, en présence de représentants des 3 tutelles.

Conseil scientifique

Le Consortium Résif s’appuie sur l’avis d’un Conseil Scientifique, composé d’experts indépendants français et étrangers, nommés par le comité directeur. Il émet des recommandations au comité directeur.

Directeur

Le directeur est garant au quotidien du fonctionnement de Résif : il supervise la mise en œuvre des décisions et l’utilisation des moyens du consortium. Le directeur est désigné pour 4 ans (renouvelable une fois) par le comité directeur.

Bureau

L’exécutif de Résif est composé d’un(e) directeur(rice) et d’un bureau.
Ce dernier est composé du président du comité directeur, du directeur et de trois membres nommés par le comité directeur, pour un mandat d’une durée de deux ans renouvelable un an. Le bureau assiste et conseille le directeur dans ses missions. Des experts, ainsi que les responsables d’actions spécifiques et d’actions transverses sont invités à participer aux travaux du bureau.

Tutelles

Ministère de la transition écologique
Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation – MESRI

Consortium Résif

Résif est construit sous la forme d’un consortium d’organismes et d’établissements académiques, s’appuyant sur des Observatoires des Sciences de l’Univers (OSU) répartis sur tout le territoire. Collaborateurs importants du réseau, les OSUs travaillent en forte interaction avec les universités et les collectivités locales.

Le CNRS (INSU) est le coordinateur de l’ensemble du projet, au sein du consortium qui fédère actuellement 18 partenaires.

Le Consortium Résif assure de fait la coordination de Epos-France.

Actions spécifiques et transverses

Résif est organisé en sept actions spécifiques correspondant aux différents réseaux instrumentaux permanents et mobiles déployés sur le territoire. Les actions spécifiques rassemblent les instruments, les scientifiques et les partenaires autour de thèmes de recherche ciblés. Résif comprend également trois actions transverses qui couvrent plusieurs initiatives ou questions spécifiques communes à tous les thèmes.

En savoir plus

Actions spécifiques et transverses Résif

Organisation de l’infrastructure de recherche nationale Résif (Réseau sismologique et géodésique français). © Résif 2020

Membres du consortium Résif

  • Centre national de recherche scientifique (CNRS-INSU), coordinateur
  • Bureau des recherches géologiques et minières – BRGM
  • Centre national d’études spatiales – CNES
  • Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives – CEA
  • Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer – IFREMER
  • Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux – IFSTTAR
  • Institut national de l’information géographique et forestière – IGN
  • Institut de physique du globe de Paris – IPGP
  • Institut de recherche pour le développement – IRD
  • Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire – IRSN
  • Observatoire de la Côte d’Azur
  • Université Clermont Auvergne
  • Université Côte d’Azur
  • Université Grenoble Alpes
  • Université de Montpellier
  • Université de Strasbourg
  • Université de Nantes
  • Université Paul Sabatier, Toulouse

Observatoires des sciences de l’Univers impliqués dans Résif

Comprendre le fonctionnement interne de la Planète est un objectif fondamental de la recherche en Sciences de la Terre. Cette recherche nécessite de documenter sur le long terme la formation, l’évolution, la variabilité et l’activité des milieux terrestres, afin de faire progresser les connaissances dans ces domaines. Pour cela, le CNRS a mise en place des Services nationaux d’observation (SNO) regroupés thématiquement en Actions nationales d’observation (ANO). Les SNO sont mis en œuvre par des Observatoires des sciences de l’Univers (OSU) et les laboratoires qui leurs sont rattachés ainsi que d’autres établissements de recherche français.

La liste ci-contre indique les Observatoires des sciences de l’Univers qui contribuent au fonctionnement des actions spécifiques de l’infrastructure de recherche Résif, au travers des Services nationaux d’observation et des parcs instrumentaux du CNRS-Insu.

Télécharger

OSU Partenaires de Résif (liste détaillée – ficher pdf)

En savoir plus

Consulter la base de données des OSU et SNO du CNRS Insu

 

OSU impliqués dans les actions spécifiques Résif

  • Ecce Terra
  • Ecole et observatoire des sciences de la Terre – Eost
  • Institut de physique du globe de Paris – IPGP
  • Institut universitaire européen de la mer – IUEM
  • Observatoire Aquitain des Sciences de l’Univers (Oasu)
  • Observatoire de la Côte d’Azur – Oca
  • Observatoire de Paris
  • Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand – OPGC
  • Observatoire de recherche méditerranéen de l’environnement – Oreme
  • Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble – Osug
  • Observatoire des Sciences de l’Univers de Nantes Atlantique – Osuna
  • Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes – Osur
  • Observatoire Midi-Pyrénées – OMP
  • Theta
Télécharger

OSU Partenaires de Résif (liste détaillée – pdf)