Questions fréquentes sur les procédures et acteurs dans le domaine de la sismicité en France

Comment puis-je vérifier si un séisme a été classé catastrophe naturelle ?

Les arrêtés de catastrophe naturelle sont publiés au Journal Officiel.

Le BCSF-Rénass établit un rapport préliminaire sur les conditions de l’événement et le transmet aux préfectures des départements concernés qui gèrent les dossiers de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Ce rapport fait partie des nombreuses pièces qui composent le dossier sur l’événement, permettant une prise de décision par une commission interministérielle d’experts.

Les demandes des particuliers peuvent être adressées à la mairie de leur commune, accompagnées d’une description des dégâts, photos, explications etc. La mairie transmet ces demandes à la Préfecture. Et n’oubliez pas de déclarer votre dommage à votre assureur !

Qui gère les instruments qui font le suivi de la sismicité en France ?

C’est Résif-Epos qui regroupe tous les acteurs de l’observation de la sismicité du territoire.

Parmi les sites web de son écosystème, plusieurs diffusent, en temps réel ou sous forme de rapports et d’analyses, l’ensemble des informations sur la sismicité de la France collectées par les partenaires.

En savoir plus

Ecosystème web Résif-Epos

A noter : il n’y a pas d’organisme en France qui traite la sismicité mondiale. Cela demanderait des stations réparties sur l’ensemble du globe. Par contre, il existe des observatoires sismologiques nationaux dans certains pays, et deux grandes références “internationales” pour les séismes les plus importants dans le monde qui sont l’USGS aux Etat Unis et le CSEM en Europe.